Glaucia ROSANE

Artiste aux multiples talents

Peintre, chanteuse, passionnée d’histoire

Passionnée d’Histoire protestante, Gláucia Rosane a fondé en septembre 2014 la Casa de la Cultura Huguenote Daniel de La Touche, pionnier protestant français fondateur de la grande ville de São Luís, capitale de l’Etat de Maranhào, au Nord Est du Brésil.

Les défis de cette initiative privée ont été nombreux, notamment celui de la constitution de la collection des œuvres compte tenu des rares témoignages artistiques et culturels de cette période.

Ainsi Glaucia Rosane, forte de sa vision de l’histoire de la fondation de São Luís, s’est sentie mise au défi de peindre ses propres des toiles, fruits de son imaginaire en tant que chercheur de l’histoire franco-tupi, période assez méconnue.

La Casa de Cultura, retrace l’histoire de la fondation de la ville de São Luís à travers ses peintures, à l’appui des ouvrages des missionnaires Yves d’Evreux et Claude d’Abeville, des récits des navigateurs, des écrivains qui ont relaté l’histoire coloniale du Brésil comme l’aventurier Hans Staden et le huguenot Jean de Léry, considéré comme le père de L’Anthropologie Moderne avec son étude du peuple Tupi au XVIe siècle.

The wedding

Dans cette exposition « Arts Sans Frontières », Gláucia Rosane apporte avec elle 3 de ses œuvres, intitulées The Wedding, L’Adieu et Maraba. Ils content l’histoire de la relation de respect et d’amour mutuel entre les pionniers français et le peuple Tupi et leurs descendants métissés, aux cheveux couleur de sable.